Catégories

Page pour les chrétiens marche

Outre leur église principale, la Maryamiyya, ils ont aussi deux autres lieux de culte dédiés respectivement à Saint-Nicolas et aux Saints Cyprien et Justine. Les archives de ces tribunaux constituent ainsi une source de toute première importance pour cerner la situation juridique des chrétiens vis-à-vis de la justice musulmane mais aussi leur place dans une société majoritairement musulmane. Les chrétiens damascènes, hommes et femmes, se vêtaient comme ils le voulaient et le choisissaient, sauf en vert. Quant aux femmes, il leur était permis de porter des habits de drap et de laine proches du vert. Il y avait des échanges, des gains et du commerce, sans crainte ni jalousie. De même, hommes et femmes se rendaient en famille dans les jardins. Dans chaque jardin, on trouvait au moins cinq familles, hommes, garçons et filles. Sollicité par les autorités ecclésiastiques, le pouvoir ottoman émet régulièrement des ordres sultaniens dont la mise en application nécessite souvent plusieurs démarches successives de la part des chrétiens auprès des tribunaux.

Fil d'Ariane

Cependant parfois ces relations se brisent parce que nous avons pris des mauvaises décisions que nous avons regretté avec la suite. Nous avons souhaité par partager quelques-unes avec vous. Organisez des sorties près de chez vous Placer le 4 avril Savez-vous que moiplustoi. Les sorties organisées sont de bonnes occasions pour rencontrer des personnes proche de chez vous. Les membres du site peuvent y-participer, mais vous pouvez aussi inviter certains de vos amis pour plus de fun. Connais-tu ta vraie beauté?

Numéros à paraître

Étudier le contenu des pages en hexagonal Angola: Je suis un disciple du Christ qui a un appel agreste. Je suis révolutionné pour révolutionner ma génération pour Jésus. Je cherche des informations concernant le christianisme et l'oeuvre de Dieu en Angola, Ses défis, et ce dont l'Angola à pauvreté pour le moment. Fernando Timoteo Vova, Luanda. Burundi: Je suis une adolescent femme qui aime Dieu. Je voudrais suivre vos cours aussi et par savoir plus sur notre Seigneur souquenille sur la vie d'un bon Catholique. Jacqueline Nsavye, Bujumbura, Burundi.