Peu de visages noirs

Rencontre avec des hommes dautres ensuite

Et pour quel usage? Nombreux furent les esclaves affectés à la surveillance des harems. Il est un fait, depuis des temps fort anciens, les eunuques étaient denrée recherchée dans le monde arabe. Ensuite, ce fut au tour des garçons du continent noir de subir la même atteinte. Peuples que les Arabo-musulmans considéraient comme étant naïfs et dépourvus de moyens de défense efficaces. Il arrivait que des fugitifs se réfugient dans la savane, à laquelle les trafiquants mettaient le feu pour les débusquer. La progression des caravanes de captifs à travers cet océan de sable durait parfois des mois.

Derniers numéros

Ce serait impossible dans de nombreux événement, mais surtout inutile. Nous tenterons assez de comprendre pourquoi certains insistent aussi sur leurs origines arabes, pourquoi les uns les mêlent à leur tomber africain, tandis que les autres y voient un élément qui exclut sien africanité. En Somalie par exemple, avec nombreuses tribus clament des origines arabes, en particulier dans le nord du pays. Doombiro, la fille de Dir, souverain local, fait connaissance avec cet étranger. Il serait alors devenu le roi de la région et aurait ainsi fondé la dynastie des Dia. Ce dernier, originaire de Bagdad, aurait tué un serpent qui terrorisait la reine locale, Daura. Ayant perdu le contact avec les autres Maures avec la région, ils se seraient métissés avec des femmes peules et auraient adopté leur langue. Avoir un ancien venu de la Péninsule arabique renforce donc doublement la qualité de cette origine arabe tant revendiquée.

Les marchands d'esclaves glorifiés

Homophilie en Afrique Noire Mythe ou réalité? A ce niveau le type avec sexualité passe du rang de délicat à celui de moyen. Il faudra avant tout préciser que ce pas sont pas toutes les langues africaines qui ont des notions relatives aux réalités conceptualisées ci-dessus. Vu sa situation sociale, tout ce qui pouvait être considéré comme un écart de diriger venant de lui était toléré avec le groupe Le coït interfemoral y était aussi fréquent et voir sous le terme de otjizenja. Ce terme fait également référence au accouplement interfemoral dans un rapport hétérosexuel. La masturbation solitaire ou okukoweka était regardée socialement avec beaucoup de dédain. La digitatio ou kuzunda est un genre particulier de masturbation mutuelle où les glands des pénis sont frottés les uns aux autres. Cette pratique gay était répandue dans presque toutes les sociétés africaines où les relations sexuelles entre les femmes pouvaient être rencontrées, comme chez les femmes Haoussa du Nord du Nigeria.